TEST | We Are The Dwarves

C’EST TROIS NAINS…

Après avoir largement atteint l’objectif de leur campagne Kickstarter (puis validé leur jeu sur Steam Greenlight), les membres de Whale Rock Games ont sorti leur premier projet indépendant jouable en solo : We Are The Dwarves ; un jeu d’action et de tactique en temps réel.

Leur planète étant sur le point de disparaître, 3 nains partent en expédition dans l’espace à la recherche d’une étoile qui pourrait les accueillir. Suite à un incident technique, les 3 compères s’écrasent sur une planète inconnue et hostile. Votre but sera de retrouver les morceaux de votre vaisseau afin de le reconstruire.

20160316135322_1

Un peu d’histoire

Chaque astronaute possède ses propres caractéristiques. Vous commencez votre aventure en incarnant un premier nain, le Forcer, qui va devoir commencer à explorer ce nouvel environnement. Lui, son truc c’est les armes à feu et le combat à distance (fusil à pompe et autre lance-grenades). Par la suite, vous prenez les commandes du Smashfist, une brut équipée de deux haches qui a pour spécialité le corps à corps. Pour finir, vous ferez la connaissance du dernier compagnon, le Shadow, une sorte d’assassin équipé d’un arc qui lui a la capacité de se mouvoir discrètement derrière de ses ennemis et de se déplacer de broussaille en broussaille sans se faire repérer (même au milieu des monstres). Les 3 nains finiront enfin par se rejoindre pour continuer l’aventure ensemble. Au fil de l’histoire, vous croiserez la route d’un peuple contraint à l’esclavage par l’un des groupes de créatures que vous affronterez. Aider ces habitants dans leur emprisonnement s’ajoutera à votre quête.

20160317110815_2

Une maniabilité singulière en vue 3D isométrique

Vous avez la possibilité de prendre le contrôle d’un nain à la fois, de deux, ou des trois en même temps. Le point fort du jeu, qui est surtout extrêmement utile, reste la possibilité de ralentir le temps autant de fois que vous le souhaitez pour analyser la situation pendant une action en faisant tourner la caméra autour de vos aventuriers. Il faut savoir que We Are The Dwarves est loin, très loin d’être un jeu facile, par conséquent cette fonction est vraiment la bienvenue pour programmer vos assauts à l’avance.

20160328185032_1

Il vous faudra réagir astucieusement face à plusieurs races d’ennemis, types de ressources (qui permettent d’améliorer les compétences de vos nains ou de réparer leurs armures), environnements, etc. en plaçant vos explorateurs en mode passif (attendent vos ordres) ou encore offensif (attaquent directement le premier ennemi qu’ils voient), en utilisant l’une des plusieurs techniques d’attaque mises à votre disposition, et en vous aidant des nombreuses explications que vous offre le menu. Les créatures qui peuplent cette planète sont de véritables menaces ; elles patrouillent, possèdent elles aussi leurs propres capacités selon les troupes que vous avez en face de vous (l’atout de pouvoir marcher sur l’eau par exemple), ont une vision spécifique de leur environnement, et communiquent entre elles pour se protéger du moindre danger (des signes apparaissent au dessus leur tête s’ils vous ont remarqué ou ne serait-ce juste entendu). La flore sauvage vous réservera également quelques surprises.

Mourir, tout le temps mourir…

Devant tant de difficulté, vous serez tenté d’abandonner au bout de quelques heures de jeu… Il va vous falloir accueillir la mort un nombre incalculable de fois avant de trouver la bonne stratégie pour vous en sortir ; et vous aurez très vite pour habitude d’improviser une solution qui n’aura probablement pas été pensée par les développeurs du jeu : atteindre une autre rive afin qu’un assaillant se noie ou encore rester proche d’une boule de régénération lors d’un gros combat de mêlé pour toujours s’assurer que vos un nains survivent pendant l’attaque (ces guerriers peuvent tomber dans les pommes mais il faut vite les ranimer, car si un seul d’entre eux meurt, vous devrez recommencer la partie). Ces multiples tentatives allongent certes la durée de vie du jeu, mais il faut bien admettre que c’est lassant… Surtout que vous ne pouvez que sauvegarder à certains endroits spécifiques et que les nains peuvent se blesser entre eux. Plusieurs tactiques différentes s’offriront à vous ; et foncer dans le tas en fera rarement partie. Avancer discrètement sans être repérer, tuer le bon ennemi pour qu’il n’alerte pas ses camarades, se cacher dans des broussailles pour ne pas éveiller les soupçons, créer la confusion en lançant un caillou pour confronter deux camps adverses afin que vous puissiez passer tranquillement à côté sans subir de dégâts, etc.

We Are The Dwarves

 

En résumé :

En misant sur un gameplay ambitieux et original, Whale Rock Games a peut-être voulu en faire un peu trop en rendant son jeu complexe ; le tout dans un univers graphique et sonore correct. Cela dit, We Are The Dwarves reste tout de même intrigant, plutôt novateur dans son genre, et globalement assez bien réalisé. Un bon défi à relever !

  • Pauses au ralenti très bienvenues
  • Intelligence artificielle des ennemis bien calculée
  • Univers original et créatif
  • Difficulté beaucoup trop élevée
  • Jeu légèrement répétitif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *