EVENT | PARIS GAMES WEEK

La Paris Games Week est bien évidemment THE PLACE TO BE français, pour les fans de jeux vidéo. Et grâce à Orange Strasbourg et Rush E-sport nous avons pu participer à l’événement !

img_20161029_121943-vr

Du 27 au 31 Octobre, la ville de Paris a convié les néophytes, casual ou hardcore gamers à venir célébrer notre grande passion au sein de la porte de Versailles. Cet événement a permis aussi au cosplayers mais surtout aux éditeurs d’être présents et de montrer leur savoir-faire.

Dans une « petite arène » de 80000m2 (L….O….L), les participants ont pu tester pendant 4 jours, les futurs hits de demain. Ecrans géants, speakers, animations, tournois, arcades, interviews, vedettes et acteurs du JV, éditeurs, spectateurs, E-Sport, VR, sont les mots clés qui qualifient ce Paris Games Week ! Tout le monde était présent….. sauf Nintendo 🙁 (Je pense que pour le moment ils ne souhaitent pas communiquer sur leur prochaine console et préparent un Nintendo Direct… mais cela reste ma version des faits !)

Call of Sony : Unlimited WAR

On s’en doutait, le constructeur japonais n’a pas laissé une seconde de répit à son concurrent Microsoft. J’ai d’ailleurs renommé le salon en Sony Games Week. Des deux parts, on apercevait des animations micro dignes d’un match de boxe ! LET’S GET READY TOOOOO RUMBLEEEEEE !!!!!! On hurle, on attire le public, on balance des news, des teasers, des cadeaux, des invités (non, ceux là on ne les balance pas). Bref, c’était la guerre pendant ces quatre jours de salon. Mais Sony s’est imposé en maître en proposant de tester son casque PS VR !

20161029_155751

img_0415

Des invités de marques… mais… de quelles marques?

En flânant sur les stands ou lors d’inscriptions à des tournois, vous rencontrez de temps en temps des guests du jeux vidéo. La plupart du temps, ils réalisent des animations pour des marques constructeurs ou éditeurs. Une possibilité pour nous de pouvoir discuter avec certains d’entre eux et d’échanger les avis sur des produits et jeux. Marcus (animateur sur Gameone) a joué le jeu en nous donnant une interview (à découvrir ici). Il nous explique sa vision future des jeux vidéo.

Marcus interviewé par Chove.

La scène E-Sport

Une scène grandissante à chaque fois que le mot est prononcé, l’E-Sport est mis en avant à la PGW ! Plus de 2000 places assises, les spectateurs ont les yeux rivés sur l’écran principal, ça y est la « dose » peut commencer. Beaucoup de jeux ont fait déplacer des joueurs de plusieurs pays qui vont devoir défendre les couleurs de leurs drapeaux ou équipes. Si vous ne le savez pas encore, l’E-Sport se traduit « sport électronique » et donne lieu à des rencontres, tournois ou championnats sur des jeux vidéo.

Aujourd’hui ces phases de rencontres sont retransmises dans le monde entier via des sites de streaming comme Twitch ou des chaines spécialisées. Et qui dit compétition, dit entrainement ! Il faut travailler dur pour devenir « Pro Gamer » et réussir à se faire une place dans le milieu.
Au détour de couloirs, nous avons pu rencontrer des Top Players célèbres comme Louffy, YellowStar, Will2Pac, Cuongster, Genius, Dina Just Dance ou encore Mr Quaraté. Ils se sont affrontés sur des jeux comme Street Fighter V, LOL, CS GO, Clash Royal ou encore FIFA 17.

img_0575

img_0576

Faire du Cosplay à Halloween

Et oui ! Que serait une convention sans son lot de Cosplayers?

Des milliers de participants ont représenté leurs personnages de jeux ou de mangas ! Ils s’apparentent en créant eux même leurs costumes, utilisent des gestes bien connus afin de ressembler au maximum à leurs idoles. Une passion qui demande beaucoup d’heures de travail et de finance, mais le résultat est TOP !!

Et d’ailleurs les fans de Tomb Raider étaient aux anges car Square Enix s’est inscrit dans le Guiness Book des Records!  Le but était de réunir le maximum de cosplayers de la belle Lara Croft… on en garde un beau souvenir 😉

img_1248img_0573 img_0578

Je vous propose de participer avec nous au Paris Games Week en visionnant notre vidéo en Timelapse du Salon 😉 ainsi que quelques photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *