E-Sport | Smash Unleashed au clavier !

L’E-sport est vaste et englobe de nombreux jeux compétitifs, dont un de chez Nintendo : Super Smash Bros for Wii U. Deux membres de l’association « Smash Unleashed », Maxime Dorffer et Sébastien Benigni ont accepté de nous dévoiler ce chemin qu’ils ont tracé pour monter leur projet association, regroupant à la fois des joueurs et des organisateurs de compétitions pour Super Smash Bros.

Une équipe de smashers déchaînés !

Une équipe de smashers déchaînés !

Présentez-nous ce qu’est Smash Unleashed, je vous prie.

A la base, Smash Unleashed illustrait notre motivation d’organiser des évènements autour des compétitions Super Smash Bros. Le but est de les rendre visibles, accessibles à tous et régulés. Aujourd’hui, Smash Unleashed est une association en voie d’être officialisée, comprenant 21 membres et séparée en deux pôles : l’équipe de joueurs et les organisateurs. Mais notre motivation n’a pas changé.

Tous joueurs, certains membres se concentrent davantage sur la compétition tandis que d’autres, sur l’organisation d’évènements locaux voire nationaux. Mais nous nous retrouvons toujours pour parler de l’avancée du projet et du jeu en lui-même, souvent au Klein-Hof, le restaurant de l’un de nos membres.

                Parlez-nous justement de ces évènements d’E-Sport que vous organisez ou auxquels vous participez.

Ready ... Go !

Ready … Go !

D’abord, nous tenons un tournoi hebdomadaire et ouvert à tous, tous les lundis au Meltdown de Strasbourg. Meltdown que nous remercions d’ailleurs, pour nous mettre à disposition leur lieu et leur matériel. Ces tournois sont avant tout pour le plaisir de jouer ensemble. A côté de cela, nous essayons d’organiser ou de participer à plusieurs gros évènements strasbourgeois.

 

Le prochain tournoi se déroulera durant la LAN Party du Préo d’Oberhausbergen, organisé en partenariat avec la commune et une autre association de gamers Strasbourgeois, 2Players1Game, qui se tiendra ce 27 février 2016. Au programme de cette partie de jeux en réseau, tournois de League of Legends, de Super Smash Bros, et du jeu ouvert sur Counter Strike Source, Age of Empire II et d’autres jeux. Le tout gratuit et ouvert à tous !

Puis viendra le tournoi organisé en partenariat avec l’association Kakemono durant la Japan Addict Z 2 de Strasbourg, qui se tiendra les 4 et 5 juin 2016 dans la grande salle du Zenith de Strasbourg – la classe.

On enchaînera par la suite avec notre participation en side event au 1er championnat du monde de Mario Kart de Strasbourg, qui se tiendra en août 2016 au Fossé des Treize de Strasbourg. Evènement exclusif que l’on doit à la collaboration entre Ludus Events et la Fédération Française de Super Mario Kart. L’E-Sport bouge à Strasbourg ! Et tant que le mouvement est en marche, on y participera.

Participez-vous également aux compétitions nationales de Super Smash Bros ?

                Bien-sûr, et aussi bien en tant qu’organisateurs que joueurs. Nintendo organise déjà les championnats de France de Super Smash Bros, où les phases finales se tiennent à la Paris Games Week. Smash Unleashed a d’ailleurs réussi une belle performance aux championnats de France 2015, malgré les règles très décriées de la compétition. Deux de nos joueurs, Yosheroce et Serpreet ont particulièrement brillé durant le championnat 2015.

A côté, des tournois plus officieux sont tenus, mais avec le même niveau de jeu. Fire a été invité pour participer à l’un de ces tournois en tant que joueur entrant dans le top 16 français. Bien entendu, des tournois de cette envergure ne peuvent être tenus sans d’autres associations telles que United French Smashers, association française majeure de Super Smash Bros for Wii U, ou encore Smash on Sud. Nous prenons également l’initiative d’organiser des tournois inter-Meltdown pour le plaisir de s’affronter.

Fire à la Paris Games Week 2015.

Fire à la Paris Games Week 2015.

Et au niveau international ?

                Oui, nous avons participé à plusieurs tournois avec d’autres pays européens, en particulier nos voisins allemands ou luxembourgeois. Mais Super Smash Bros n’est encore que peu démocratisé en Europe, surtout par rapport à d’autres jeux compétitifs. En revanche, le jeu connaît un franc succès aux Etats-Unis et surtout au Japon, son pays d’origine. Les meilleurs joueurs de Super Smash Bros viennent de ces deux régions. A côté d’eux, l’Europe est un peu considéré comme l’Underdog de la compétition. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de bons joueurs en Europe. Mr.R, un joueur hollandais fait partie des joueurs foreigners reconnus. Mais l’organisation des compétitions et le statut des joueurs est bien plus encadré aux Etats-Unis où en Asie de l’Est qu’en Europe.

Enfin, comment organisez vous l’avenir de Smash Unleashed ?

Notre objectif premier est de construire une association solide qui continue à proposer plus d’évènements et de compétitions sur Super Smash Bros. Mais un objectif pareil ne peut se réaliser sans l’aide de partenaires et de sponsors. La priorité serait de mettre en place un partenariat avec Nintendo France, qui reste l’un des premiers concernés par le développement de Super Smash Bros en France. Smash Unleashed a également la volonté d’exporter les compétitions de Super Smash Bros hors de la capitale. En effet, de nombreuses compétitions de Super Smash Bros – comme d’autres jeux E-Sport – se passent à Paris.

Et pour finir, cela peut être évident, mais nous voulons continuer à rencontrer du monde et permettre à Strasbourg de devenir une grande ville pour l’E-Sport !

Retrouvez Smash Unleashed :

Un commentaire

  1. Très bonne interview ! Très belle commu’ que celle de Smash à Strasbourg, les quelques fois ou je suis passé l’orga’ et les gens présents ont toujours été au top ! Continuez comme ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *