ACTUS | Un Serious Game pour les Enfants atteints du Cancer

Au fil de l’histoire du jeu vidéo, les Serious Game (Jeux Sérieux) ont adopté bien des formes (jeux de plateformes, jeux de management, puzzle games…) et se sont attaqués à bien des domaines, de l’apprentissage des règles de grammaire à la vulgarisation de certains principes scientifiques. Et ce jeudi 2 mars 2017, c’est un Serious Game 100% alsacien ayant pour thème le cancer qui a été primé au Tango&Scan : « Vipy vs Dark Tumor ».

« Vipy vs Dark Tumor » est un Serious Game développé pour Android et destiné aux enfants atteints du cancer et qui effectuent des séjours plus ou moins longs en hôpital, le but étant de leur offrir une distraction pendant ces visites souvent éprouvantes.

Une boule de feu et c’est réglé !

Au cours d’un voyage thérapeutique composé de 125 niveaux au total, les jeunes patient(e)s contrôleront Vipy et pourront utiliser ses pouvoirs pour lutter contre le cancer depuis l’intérieur. L’expérience se présente comme un puzzle-plateformer dans lequel Vipy doit se déplacer pour éliminer la totalité des métastases en utilisant les-dits pouvoirs en fonction de la situation. Les capacités de Vipy sont directement inspirées des différentes méthodes de traitement du cancer, à savoir la chimiothérapie, la radiothérapie, la cryothérapie, la thermo-ablation et la chirurgie.

Pour apporter de la diversité dans les niveaux, Vipy pourra être confronté à différents éléments en fonction de la partie du corps dans laquelle il se trouve. Par exemple, il devra faire attention au liquide gastrique (ou pourra s’en servir pour piéger les métas) une fois dans l’estomac, et pourra utiliser un système de neurones lorsqu’il sera dans le cerveau.

Mais quel que soit « l’environnement » dans lequel Vipy évolue, il pourra escalader ou découper des blocs de graisse pour se frayer un chemin. Il aura aussi l’occasion de croiser des cellules saines (les rouges) qu’il devra garder en vie s’il veut obtenir les 3 étoiles à la fin du niveau.

Les origines de « Vipy vs Dark Tumor » remontent au Hacking Health Camp de 2015, lorsque le docteur Luc Soler, directeur des projets de recherche en informatique à l’Institut de Recherche contre les Cancers de l’Appareil Digestif (IRCAD), s’est adressé à une équipe d’étudiants de la Ludus Académie pour réaliser un premier prototype. Au cours de ce week-end placé sous le signe de la santé et du numérique, ces huit élèves ont dû élaborer un game design en respectant certaines règles bien précises. Par exemple, il était important de ne pas pénaliser le joueur outre mesure, Vipy ne devait pas pouvoir mourir. Si l’on approche le sujet en terme de pur game design, une défaite reste une défaite bien sûr, et le joueur doit recommencer un niveau dans lequel il a échoué. Néanmoins, il y a des manières d’aborder cette défaite et, plutôt que d’appuyer sur le caractère négatif de celle-ci, les étudiants en Game Design ont préféré montrer un Vipy qui retrouve son énergie lorsque l’enfant hospitalisé reçoit la visite de ses parents ou de ses amis, et qui retourne affronter les cellules cancéreuses. « Tombe sept fois et relève-toi huit fois », comme disait le proverbe.

Le design original de Vipy est fortement inspiré du logo de Visible Patient, l’outil de modélisation 3D du corps humain conçu par l’IRCAD.

A la fin des 50 heures de réflexion et de développement, l’équipe a pu présenter un prototype dans lequel il était possible de jouer à un premier niveau puis d’affronter Dark Tumor. Evidemment, l’aventure ne s’arrête pas là, et le projet a été poursuivi par les étudiants pendant près d’un an, bénéficiant d’une grosse refonte du Gameplay en cours de route. D’un seul niveau en scrolling horizontal où il était possible de récupérer les pouvoirs de Vipy à tour de rôle, la formule a évolué vers cinq Gameplay différents dépendant chacun d’un pouvoir.

Puis, suite à plusieurs changements au sein de l’équipe et à une volonté de professionnalisation du projet de la part du docteur Soler, un nouvel acteur est entré dans l’aventure : le studio de développement Method in the Madness.

Et c’est au sein d’une collaboration entre l’IRCAD, Ludus Académie et Method in the Madness que la version finale de « Vipy vs Dark Tumor » a pu voir le jour. Grâce aux efforts conjugués des professionnels et des étudiants, une version finale du Gameplay a pu être élaborée (celle présentée ci-dessus) et le développement a pu être mené de bout en bout.

Lauréat au Tango&Scan 2016 (appel à projet d’ACCRO), « Vipy vs Dark Tumor » a reçu un accueil chaleureux, en plus de deux distinctions (le prix de la FrenchTech et le coup de cœur du public) lors de la soirée du 2 mars dernier, réunissant plus de 300 acteurs économiques locaux. Dans quelques jours, le jeu sera fourni gratuitement dans les service de pédiatrie du CHRU strasbourgeois, où sera testé son impact sur le bien-être des jeunes patients.

Et si l’étude se révèle positive, non seulement « Vipy vs Dark Tumor » pourra être mis à disposition dans les hôpitaux du monde entier (où il est déjà très attendu), mais il pourrait bien être le point de départ de toute une gamme de Serious Game médicaux s’attaquant à divers problèmes de santé. L’avenir nous le dira. Ce qui est certains, c’est que « Vipy vs Dark Tumor » est un projet porteur d’espoir, comme on voudrait en voir tous les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *