ACTUS | 1 million de tricheurs bannis de PUBG en janvier

Les tricheurs sont partout et ruinent notre expérience de jeu, c’est pourquoi de plus en plus de moyens sont mis à disposition afin de les stopper. Déjà 1 million de cheaters ont été banni de PUBG rien que durant le mois de janvier.

Player Unknown’s Battlegrounds a un énorme succès, un  jeu en mode battle royal dans lequel 100 joueurs s’affrontent pour qu’il n’en reste qu’un. Malheureusement, cela s’accompagne de ses lots d’inconvénients. Aimbot, Wallhack, de nombreux logiciels de triche interdits sont à disposition des joueurs malintentionnés.
Le studio Bluehole présentait ce week-end de nouvelles mesures destinées à lutter contre les hackers. La firme BattlEye, responsable du logiciel anti-cheat de PUBG a posté un tweet affichant le résultat de leur labeur.

 

 » Nous avons banni plus de 1 044 000 tricheurs de PUBG rien qu’en janvier. Malheureusement, les choses continuent d’empirer. « 

Un résultat très satisfaisant, même si les hackers trouveront toujours des parades. C’est dommage que le studio ne soit contraint de mettre autant de ressource pour la lutte contre les mauvais joueurs. Ils pourraient faire tellement de choses sans cette perte de temps et d’argent. Mais on apprécie que l’effort soit fait pour offrir la meilleure expérience de jeu possible aux joueurs honnêtes.

Pour rappel, Player Unknown’s Battlegrounds (PUBG) est disponible sur Xbox One et PC, toujours rien par rapport à la version PlayStation 4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *